Statistiques et probabilitésPoker 

Statistiques et probabilités au poker

Les mathématiques, et plus particulièrement les statistiques et probabilités, sont au cœur du poker – elles sont essentielles à ce jeu. Bien que la psychologie et d’autres facteurs puissent jouer un rôle dans vos décisions, l’élément principal du poker est les mathématiques.

Cet article vous donnera une introduction aux probabilités telles qu’elles s’appliquent au poker. Elles couvriront les probabilités d’une main distribuée et le pourcentage qu’elles sont susceptibles de gagner. En outre, nous discuterons de la façon de calculer vos outs et nous vous présenterons les cotes du pot. Enfin, nous verrons comment la compréhension des mathématiques peut vous aider à rester émotionnellement stable à la table. Nous expliquerons également pourquoi il est important de se concentrer sur les décisions et non sur les résultats.

Comment définissez-vous les probabilités ?

Les probabilités font référence à la branche mathématique qui étudie la probabilité d’un résultat particulier. Un tirage à pile ou face peut avoir soit pile, soit face. Un tirage à pile ou face peut tomber sur pile dans 50 % des cas (une des deux issues) ; il en va de même pour pile.

Probabilité et cartes

Le nombre d’issues possibles lorsqu’on traite des cartes est évidemment plus important que celui d’une pièce de monnaie. Chaque jeu de poker contient cinquante-deux cartes. Chaque carte est désignée par l’un des quatre types de couleurs, à savoir trèfle, cœur, carreau et cœur, ainsi que par l’un des 13 rangs, à savoir valet, dame et roi. Les chances que vous obteniez un As (ou toute autre carte) en premier sont de 1,7 % (7,7 %), et les chances d’obtenir un Pique (ou toute autre carte) sont de 1:4 (25 %).

Les cartes ne sont pas comme les pièces de monnaie en ce sens qu’elles ont une  » mémoire « . Chaque carte que vous distribuez modifie la composition de votre jeu. Si vous obtenez un As sur votre première carte, il ne reste que trois As dans le reste des cinquante et une cartes. Les chances que vous receviez un autre As sont de 3,9 % (5,9 %), ce qui est nettement plus faible qu’avant votre premier As.

Voyez comment les mathématiques du poker fonctionnent avec la stratégie et la psychologie pour vous aider à gagner.

Probabilités au pré-flop : paire d’As

Pour déterminer la probabilité de recevoir une paire d’As, multipliez chacun des éléments suivants :

(4/52) x (3/51) = (1/2652) = (0/211) 0,45%

C’est un bon exemple de fonctionnement : Si vous jouez au poker dans un casino local, et que l’on vous distribue 30 mains par heure, alors vous pouvez vous attendre à obtenir des As de poche en moyenne une fois toutes les 7 heures.

Vous avez une chance d’obtenir l’une des treize paires de poche (de deux à As).

(13/221) = (1) 5,9 %

En moyenne, cependant, vous recevrez une paire de poche une fois toutes les 35 minutes.

Probabilités de pré-flop : main contre main

Le poker ne se joue pas de manière isolée. Chaque joueur doit comparer sa main à celle de l’autre, en particulier si l’un d’entre eux décide de faire tapis avant.

Ce ne sont que quelques exemples de probabilités dans la plupart des situations qui pourraient être considérées comme pré-flop.

Améliorez votre main avec les statistiques

Main poker

Voyons maintenant quelles sont les probabilités que certains événements se produisent lorsque vous jouez certaines mains de départ.

Les débutants au poker sous-estiment souvent la valeur des mains de départ telles que les cartes adaptées. Vous pouvez voir que les cartes assorties ne sont pas très bonnes pour faire des flushs. De plus, seulement 12 % des paires font un set au flop, donc les petites paires peuvent être moins rentables.

Vous devrez être capable de déterminer les chances de votre adversaire de gagner si vous voyez un flip. Un « out », en termes de poker, est toute carte qui améliore la main d’un joueur après le flop.

Une situation courante est celle où un joueur a deux couleurs, puis deux cartes de la même couleur sur le flip. Pour compléter la main, le joueur doit avoir quatre de ses cartes pour une couleur. Les neuf cartes restantes de cette couleur sont nécessaires. Le joueur doit avoir une quinte flush pour avoir une main.

Pour réaliser sa quinte flush, il a besoin de neuf outs.

Les « règles du quatre et du deux » sont un moyen utile de calculer les chances de compléter sa main si on a beaucoup d’outs. Pour calculer la probabilité qu’il attrape cette carte au tournant ou à la rivière, le joueur commence par compter le nombre de cartes qu’il possède. Puis il multiplie ce nombre par deux. Pour trouver la probabilité qu’il remplisse sa main à la rivière, le joueur multiplie le nombre de cartes qu’il tire au tournant par 2.

La probabilité qu’un joueur remplisse la couleur dans le cas de la quinte flush est de 36 % immédiatement après le flop (x4 ; 9 outs x 4) ; et de 16 % après le tournant (9 outs, x2).

Pot Odds

La cote du pot est un autre concept important lors du calcul des probabilités et des cotes. Les cotes du pot font référence au rapport entre la prochaine mise et la taille du pot.

Si le pot est de 90€, et que le joueur appelle une mise de 10€ pour continuer à jouer, les chances qu’il gagne la main sont de 9 contre 1. (90 contre 10). Les appels donnent lieu à un nouveau pot de 100€. Sa mise de 10€ équivaut à 10%.

Les joueurs experts compareront les cotes du pot avec les chances d’amélioration de leur main. Les joueurs experts placeront une mise si les cotes du pot dépassent les chances d’amélioration de leur main. Si elles sont inférieures à cela, alors l’expert se couchera. Ce calcul est lié au concept de valeurs attendues, qui sera exploré plus tard.

Bad Beats

Lorsqu’une main est complétée avec très peu de chances de succès, on parle de « bad beat ». Les experts en probabilités savent que même si un événement peut sembler improbable, cela ne le rend pas nécessairement impossible.

Les bad beats sont une mesure de la maturité et de l’expérience. De nombreux joueurs expérimentés pensent que les poor beats rendent difficile pour les joueurs de poker inférieurs de rester sur le terrain. Les mauvais joueurs de poker croient à tort que leur compétence est de la chance et font les mêmes erreurs que les meilleurs joueurs.

Ce sont les décisions qui comptent, pas les résultats

Comprendre comment les probabilités fonctionnent aux tables de poker est crucial pour les joueurs novices. Cela leur permettra de prendre des décisions éclairées et d’entreprendre les bonnes actions pendant le jeu des mains. Bien qu’il y ait des fluctuations dans les probabilités (la chance), les joueurs de poker les plus performants savent que la discipline, la patience et l’habileté sont les clés de leur succès.

Comprendre à quelle fréquence vous devez relancer, miser ou mettre la pression est un élément clé pour prendre des décisions solides.

Il y a une bonne nouvelle : vous pouvez utiliser ce système simple avec ses raccourcis et règles puissants dès la semaine prochaine. Il est enraciné dans le GTO et simplifié pour être mis en œuvre à la table. Le One Percent offre le meilleur plan de jeu.

Le cours couvre les bases de la mise de continuation, du barreling et de la relance. Il vous enseigne également des ratios faciles pour vous assurer que vous avez toujours assez de combinaisons de bluff. Laissez-nous éliminer les devinettes de votre stratégie.

Conclusion

Vous serez en mesure d’ajuster votre stratégie et vos tactiques au cours de la partie en ayant une solide compréhension des probabilités et des mathématiques du poker.

Les mathématiques sont la pierre angulaire sur laquelle vous pouvez construire une solide connaissance du hold’em. Cette leçon se terminera en disant : Les mathématiques sont vitales au poker.

Pages sur le même sujet